« Impolitesse » de Sesanga contre Mboso : Les députés « révolutionnaires » de l’USN exigent « des excuses révéncieuses » officielles »

 

Ayant « suivi avec consternation et indignation les propos outrageants » du député Delly Sesanga à l’endroit du président de l’Assemblée Nationale, Christopher Mboso N’kondia, lors de la plénière du mercredi 3 décembre 2021, la Coordination des députés nationaux révolutionnaires de l’Union sacrée de la Nation a, dans une déclaration rendue publique le lundi 6 décembre, exigé « sans désemparer » à leur collègue, élu de Luiza, « la présentation officielle des excuses révéncieuses ».

 » La Coordination des députés nationaux révolutionnaires exige sans désemparer au collègue incriminé la présentation officielle à la plus prochaine plénière, des excuses révérencieuses, au peuple congolais, au Gouvernement de la République, à la représentation Nationale ainsi qu’à son président dont la personnalité a été exposée au mépris du public, sous peine d’un déferrement de la question au comité de sages et ce, conformément aux dispositions pertinentes du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale », lit-on dans ce document parvenu à ACTU7.CD.

Lire aussi  RDC : Ewanga félicite les députés et déclare qu'après la chute de Mabunda, viendra le tour du Sénat pour chasser Thambwe Mwamba

Dans cette déclaration, ces élus « condamnent » également « avec fermeté tout comportement impropre de nature à décrédibiliser les institutions de la République et à ternir le prestige de l’Assemblée Nationale, qui est la deuxième institution de la République ».


En sus, les députés nationaux révolutionnaires de l’Union sacrée de la Nation ont « appelé tous les honorables députés nationaux, à se désolidariser de Delly Sesanga et à s’engager, en vertu de la constitution et des dispositions pertinentes du règlement intérieur de la chambre basse du parlement à préserver le prestige et la dignité de l’Assemblée Nationale ».

Le Président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso et Delly Sesanga élu de Luiza dans le Kasaï-Central, ont eu un échange des mots irrévérencieux, à l’Assemblée nationale le vendredi 3 décembre. Au moment de sa prise de parole, Delly Sesanga a qualifié de « délinquance financière » le fait que le Gouvernement national ne respecte pas la loi des finances en cours. Des propos qui n’ont pas passé du tout dans les oreilles du speaker de l’Assemblée nationale qui n’a surtout pas digéré le terme employé par Delly Sesanga, lui demandant, par la suite, de les retirer. Après refus de catégorique de Sesanga, M’boso Kodia l’a qualifié à son tour de  » délinquant ». A Sesanga de rétorquer « c’est le délinquant ». « Mboso c’est un voyou », avait lâché Sesanga devant les journalistes au sortir de l’hémicycle.

Lire aussi  Flash/Présidium Lamuka : Muzito cède officiellement le bâton de commandement à Fayulu

José Muyaya

 

Lire aussi

Les plus populaires