Kananga : le prix d’un litre d’essence passe de 2700 fc à 3500fc, des motards s’inquiètent

 

Les motards de la ville de Kananga au Kasaï-Central s’inquiètent de la hausse de prix d’essence dans cette partie de la République Démocratique du Congo.

En effet, un litre d’essence qui se vendait il y a quelques mois à 2700 voire 2800 francs congolais se négocie actuellement à 3500 FC au niveau de la station et 3800 voire 4000fc auprès de revendeurs appelés communément Kadafi.

Selon certains motards dont Kabasele François qui se sont confiés à ACTU7.CD sur cette situation ce lundi 06 décembre 2021 à Kananga, cette hausse de prix de carburant a bouleversé leurs calculs quotidiens.


 » Vraiment ça nous fait mal de voir le prix du carburant hausser de la sorte. On achetait un litre à 2800fc mais aujourd’hui c’est déjà à 3500fc si nous sommes à la station Quin Med mais dans des quartiers on achète à 4000fc », s’est-il indigné.

Et de poursuivre « de fois ça nous complique d’avoir l’argent de versement pour donner au patron de la moto. Vraiment ceci bouleverse nos calculs. Mais on se bat quand même pour tenir le coup ».

Lire aussi  Nord-Kivu : Un nouveau cas de décès lié à la malnutrition signalé à la prison centrale de Butembo

Une vendeuse d’essence à Kananga, explique que cette situation est réelle parce que la SEP ne ravitaille pas ces derniers temps la ville en essence. Le carburant qui circule plus sur la ville provient d’autres sources que la SEP dont Kalamba Mbuji.

Cette situation n’inquiète pas seulement les motards de la ville de Kananga. Il y a également plusieurs menages et églises qui utilisent les groupes électrogènes pour avoir du courant étant donné que la société nationale d’électricité ( SNEL ) est quasi-inéxistante dans ce centre de la République Démocratique du Congo.

Jérémie Descon Muambi à Kananga

Lire aussi

Les plus populaires