Ituri : Le bilan de l’attaque des ADF à Njiapanda passe de 3 à 7 morts (société civile)

Le bilan de l’attaque des combattants ougandais des Forces démocratiques Alliées (ADF) contre la localité de Njiapanda-Bella, à une centaine de kilomètres au sud de Mambasa, dans la province de l’Ituri, survenue dans la nuit de dimanche 12 à lundi 13 décembre 2021, est revu à la hausse.

D’après des sources de la société civile de Babila Babombi, le décompte macabre fait état de sept (7) personnes tuées et de trois (3) policiers blessés dans cette attaque. Sur place, plusieurs maisons et des motos qui étaient retenues au bureau local de la police ont été incendiées par ces rebelles ougandais, renseignent les mêmes sources.

Une source sécuritaire ayant requis l’anonymat confirme ce bilan à ACTU7.CD et indique qu’il y aurait un policier porté disparu. Plusieurs habitants de cette localité ont pris fuite laissant derrière eux leurs biens à la merci de la violence de ces rebelles. Au cours de son adresse à la nation devant les députés nationaux et sénateurs réunis en congrès lundi 13 décembre 2021, le Président Félix Tshisekedi a redit sa détermination à combattre tous les groupes armés locaux et étrangers qui écument les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Lire aussi  Agression rwandaise : Le Chef d'état-major général des FARDC à Goma pour inspecter les troupes au front

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires