Ituri : le passage des présumés ADF dans un village voisin à la base d’une panique à Biakato

Un mouvement de panique a été observé dans la journée de ce vendredi 17 décembre 2021, dans la cité de Biakato, à près de soixante-quinze (75) kilomètres au sud de Mambasa, dans la province de l’Ituri.


D’après un jeune leader de cette cité qui alerte ACTU7.CD, cette situation est consécutive au passage des présumés combattants ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans le village de Ngaka, à au moins six (6) kilomètres de Biakato.

Rassurés par les forces armées, les habitants se sont calmés et ont continué à vaquer librement à leurs occupations, ajoute la même source. Depuis le début de cette semaine, plusieurs villages de la chefferie de Babila Babombi ont été attaqués par des présumés combattants ougandais des ADF.



Au moins dix (10) personnes ont été tuées et plusieurs biens réduits en cendres dans ces attaques. Des attaques répétitives « qui étonnent par leur facilité dans une zone supposée être sous opérations militaires ».

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires