Ituri : Plus de 30 miliciens neutralisés et des bastions rebelles bombardés par l’armée à Djugu

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir bombardé, avec des avions de chasse, plusieurs bastions de la Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO) dimanche 26 décembre 2021, dans le territoire de Djugu, au nord de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

Le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri, qui rend publique cette information, renseigne que lors de ces bombardements, au moins trente et un (31) miliciens ont été tués aux côtés de plusieurs de leurs bastions détruits. Dans les rangs de l’ennemi, l’armée congolaise a également causé plusieurs blessés, ajoute la même source.

« (…) Les forces armées ont traité avec succès toutes les cibles des ennemis où les CODECO et leurs alliés se retranchaient (…). Ces opérations aériennes avec l’appui de feu des hélicoptères de combat des forces armées font un bilan provisoire de 31 miliciens CODECO neutralisés et plusieurs blessés dans le camp ennemi (…) », indique le lieutenant Jules Ngongo dans des propos recueillis par la cellule de communication du gouvernorat militaire de province.

Lire aussi  Agression rebelle au Nord-Kivu : La mairie de Goma appelle à la vigilance pour se prévenir d'éventuelles attaques terroristes

Ces bombardements ont ciblé des regroupements des miliciens de la CODECO dans les environs de la commune rurale de Mongwalu, à près de quatre-vingts (80) kilomètres au nord de Bunia, dans la province de l’Ituri. Malgré les appels incessants au cessez-le-feu, les miliciens de la CODECO continuent à semer des atrocités au sein des populations.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires