Kalehe : un élément FARDC tué dans une embuscade des Maï-Maï Raïa Mutomboki à Kalonge

Un militaire FARDC a été tué à Biguko dans la localité de Chaminunu, groupement de Kalonge, territoire de Kalehe au Sud-Kivu.

Son corps sans vie a été découvert dans l’avant-midi de ce mardi 04 janvier 2022.

« Nous avons perdu un militaire qui a été tué par balle à Biguko, il provenait de Mutale pour Chaminunu, l’auteur de ce forfait n’est pas connu jusque-là », explique le capitaine Muyumba basé à Chaminunu, cité par le point focal du mouvement dobservatoire d’actions parlementaires et gouvernementales, OBAPG-RDC, noyau de Kalonge.


Yoweli Nyabirungu indique que cet élément FARDC est tombé dans une embuscade tendue par les rebelles Raïa Mutomboki sur le tronçon Mutale-Biguko vers la localité de Chaminunu.

Des sources militaires affirment que ce militaire était en possession d’une somme d’argent, d’un téléphone et son arme, mais aucun de ses éléments ne lui a été ravi.

Pendant ce temps, c’est le chef coutumier de cette entité, Dieudonné Nyenyezi qui, sur demande du capitaine des FARDC basé à Chaminunu, renseigne avoir mobilisé certains jeunes de sa juridiction pour l’ensevelissement du corps de l’infortuné.

Lire aussi  RDC : "Le général Yav a contacté d'autres officiers au nom du Rwanda pour permettre au M-23 de prendre Goma" (Félix Tshisekedi)

Le capitaine Muyumba regrette le meurtre de l’un de ses éléments par ces hors la loi, et rappelle que la seule mission des FARDC n’est que d’assurer la sécurité à la population.

A Kalehe comme dans plusieurs autres coins de la province, l’insécurité n’a pas encore dit son dernier mot. Elle est caractérisée par l’activisme des groupes armés qui s’attaquent à la fois aux civils et aux forces loyalistes.

Ngaboyeka Pascal, à Bukavu

 

Lire aussi

Les plus populaires