Ituri : 62 personnes tuées lors de l’attaque du site des déplacés de Bule inhumées « sous une forte émotion »

 

Les soixante-deux (62) personnes tuées dans la nuit du 1er au 02 février 2022 au site des déplacés de Bule, dans la chefferie de Bahema Badjere, à plus de 70 kilomètres au nord de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri sont inhumées ce vendredi 04 février 2022 dans une fosse commune aménagée non loin de ce site.

Des sources sur place décrivent une ambiance lugubre et une vive émotion des rescapés et d’autres personnes venues assister à cette cérémonie funéraire présidée par l’administrateur militaire du territoire de Djugu.

Plusieurs personnalités ont fait le déplacement de Bule. C’est notamment les membres de la Task Force pour la Paix regroupant les anciens chefs rebelles qui négocient avec les groupes armés. Le gouverneur militaire de l’Ituri et son adjoint n’ont pas effectué ce déplacement. Aucune autorité nationale n’a été présente à la cérémonie.


Pour rappel, des présumés miliciens de la Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO) ont attaqué le site des déplacés situé dans la localité de Bule, dans le territoire de Djugu.

Plus de 50 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées par ces rebelles. La coordination provinciale de la société civile a décrété 3 jours de deuil sur toute l’étendue de la province.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires