Beni : Un militaire « en état d’ivresse » se suicide après avoir tué 3 personnes

 

Au total, trois (3) personnes ont été tuées par balles, par un militaire « incontrôlé » des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui, après voir commis ce forfait, s’est aussi donné la mort l’avant-midi de ce mercredi 09 fevrier 2022, en cellule lao, au quartier Benengule, de la commune Beu, dans la ville de Beni, au Nord-Kivu.

Rencontré sur le lieu du drame, David Malimbo, ancien chef d’une des cellules dudit quartier, qui a confirmé la nouvelle à ACTU7.CD, indique que parmi les victimes figure la femme de l’assassin et que les causes de cet acte ignoble ne sont pas connues.

Quelques heures après ce forfait, les enquêtes ont été ouvertes pour dénicher les vraies causes. Les premières enquêtes ont révélé que « le bourreau était en état d’ivresse » avant de commettre ce forfait.


Après ces enquêtes, les corps des victimes ont été levés du lieu du drame pour la morgue de l’hôpital général de référence de Beni.

Aristote Atshongya Mohamed, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires