Insécurité à Babombi : L’administrateur policier de Mambasa décrète un couvre-feu dès ce mardi de 20h à 5h

 

Face à la situation sécuritaire dégradante dans le sud de la chefferie de Babila Babombi, dans la partie sud du territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri, les autorités militaires territoriales viennent de décréter un couvre-feu de 20 heures à 5 heures, heure locale.

Cette décision est contenue dans un communiqué officiel rendu public ce lundi 14 février 2022. Dans ce document, le commissaire supérieur principal Matadi Muyapandi Jean-Baptiste justifie sa décision suite à une montée de l’insécurité et charge la Police, l’armée et les autres services de sécurité de veiller à l’exécution de cette mesure.

« (…) L’administrateur policier du territoire de Mambasa (…) porte à la connaissance de la population de la chefferie de Babila Babombi que dès ce mardi 15 février 2022 pour des raisons sécuritaires le couvre-feu commence à partir de 20 heures à 5 heures, heure locale pour permettre aux équipes des patrouilles de faire leur travail sans difficulté (…) » , précise ce communiqué dont une copie est parvenue à ACTU7.CD

Lire aussi  Beni : Un élément FARDC tue 3 civils à Bashu

Après plus d’un mois d’accalmie, la chefferie de Babila Babombi, dans le sud de Mambasa, dans la province de l’Ituri, est de nouveau secouée par des attaques contre les civils menées par des présumés combattants ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) et des miliciens Maï-Maï locaux.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires