Insécurité grandissante à Bandundu : 10 présumés kuluna arrêtés, présentés au Vice-gouverneur

 

Dix (10) présumés kuluna (bandits urbains) dont une femme arrêtés, par les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont été présentés au Vice-gouverneur de province Félicien Kiway, le mardi 15 février 2022 à Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu.

D’après la police, ces inciviques ont été interpellés lors d’une opération lancée au chef-lieu de la province, ce, après plusieurs cas d’insécurité signalés.

« La Police est le bouclier de la population. Sa mission est celle de sécuriser la population et ses biens. Pendant plus d’une semaine, soit du 05 au 14 février, la population de la ville de Bandundu et ses environs a été traumatisée par la montée des cas du phénomène Kuluna, surtout dans les quartiers périphériques de la ville et même du centre, dont ceux environnant les maisons communales de Disasi et mayoyo », déclare un officier de la Police/Kwilu.

Lire aussi  RDC : Félix Tshisekedi annonce "une table ronde sur l'avenir à réserver à l'état de siège"

De son côté, le Vice-gouverneur Félicien Kiway Mwadi, qui a félicité les éléments de la Police pour le travail abattu, invite cependant le pouvoir judiciaire à statuer sur l’affaire afin de condamner ces malfrats avant leur transfert pour Kinshasa.

La population a également été sensibilisée à dénoncer les cachettes des bandits urbains « pour que la paix et la quiétude » règnent dans la ville de Bandundu.

Hormis le chef-lieu de la province, des cas d’insécurité ont également été signalés à Kikwit, également à Idiofa, où plusieurs maisons ont été incendiées et pillées à la suite des affrontements entre groupes de jeunes inciviques.

Patrick Matanga, à Bandundu

 

Lire aussi

Les plus populaires