RDC : Félix Tshisekedi rend les derniers hommages à Benoît Lwamba

 

Le président de la République, Félix Tshisekedi s’est incliné devant la dépouille mortelle de Benoît Lwamba Bindu, ancien président de la cour constitutionnelle et cour suprême de justice, (décédé le 17 janvier 2022 à Bruxelles de suite d’une maladie), ce samedi 19 février au palais du peuple, fait savoir la cellule de presse de la présidence.

D’après la même source, le défunt président de la cour constitutionnelle a été élevé, à titre posthume, au titre de « Grand chancelier des ordres nationaux » et de la médaille de « Grand coordon » dans l’ordre national Héros nationaux Kabila-Lumumba.

Pour cette cérémonie d’hommage public digne de l’illustre disparu, plusieurs chefs d’institutions du pays ont répondu présents, notamment les deux présidents du parlement, de la cour constitutionnelle, celui de la cour de cassation ainsi que les membres du gouvernement et les membres du cabinet du chef de l’Etat.

Lire aussi  "Malaise" au sein des FARDC : Félix Tshisekedi convoque tous les commandants à Kinshasa

Par ailleurs, la presse présidentielle signale que peu avant l’arrivée du chef de l’Etat, la cérémonie à commencé par l’audience solennelle de la cour constitutionnelle, au cours de laquelle, Dieudonné Kaluba a rappelé et salué le parcours « exceptionnel » de ce haut magistrat.

Né le 19 juillet 1945 dans le grand Katanga, Benoît Lwamba fut un haut magistrat congolais. On lui reconnaît une grande probité morale. Comme figure importante et emblématique de l’appareil judiciaire, il a occupé plusieurs postes de responsabilité dans l’appareil judiciaire à travers l’étendue de la République.

Décédé à l’âge de 77 ans, Benoît Lwamba a laissé une veuve et plusieurs enfants. C’est ce dimanche 20 février qu’il sera conduit dans sa dernière demeure « Entre ciel et terre » , situé dans la commune de la Nsele.

José Muyaya

 

Lire aussi

Les plus populaires