La RDC reprend ses actifs miniers et les blocs pétroliers des mains de Dan Gertler

 

C’est fait ! Le Gouvernement congolais a repris, des mains de la société Ventura de l’homme d’affaires israélien Dan Gertler, ses actifs miniers et les blocs pétroliers que cette entreprise détenait, évalués à plus de deux milliards de dollars américains (2.000.000.000 USD).

Ceci a été rendu possible jeudi au cours d’une séance de travail au bureau du directeur de cabinet du Chef de l’État Guylain Nyembo qui a vu les deux (2) parties, soit la RDC et l’homme d’affaires israélien, signer un accord pour formaliser cette récupération des biens revenant au Congo-Kinshasa. Cela concernerait également une partie substantielle de royalties de la société KCC (Kamoto Cooper Compagny SARL) qui lui ont été cédés, apprend-t-on.

Il a également été décidé de la « fin du contrat qui liait la RDC à Dan Gertler depuis plusieurs années. Ce compromis est le fruit du Conseil des ministres du 18 février dernier où le Chef de l’État avait ordonné à la Ministre de la Justice la mise sur pied d’un cadre pour régler cette question à l’amiable.


En RDC, plusieurs voix se levaient pour que Dan Gertler plie bagage et rentre dans son pays, car accusé de « s’accaparer frauduleusement des biens de la RDC ». Dans cette optique, des plaintes ont été déposées contre lui en RDC comme ailleurs. Selon une source proche de cette affaire, la conclusion de cet accord entre la RDC et Gertler pourra permettre à ce dernier « de s’extirper de la justice ». Chose que dénonçaient, dès le début de ce dossier, les organisations de la société civile.

Lire aussi  Lualaba : Plus de 100 sous-traitants reçoivent leurs attestations d'enregistrement à l'ARSP

Patrick Nguwo

 

Lire aussi

Les plus populaires