Beni : Un militaire FARDC « incontrôlé » se donne la mort par balle après avoir tiré sur 2 civils (armée)

 

Un militaire incontrôlé du 2103e régiment des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) basé à Kamango, une localité du secteur de Rwenzori, au territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu, a tiré sur un civil ainsi que son chef de peleton qui voulait intervenir suite à une dispute sur un sujet inconnu ce mercredi 02 mars 2022.

D’après le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord, le capitaine Anthony Mualushayi qui confirme la nouvelle à ACTU7.CD, indique qu’aux côtés des mots, cet élément incontrôlé a blessé deux (2) autres militaires « avant de se mettre une balle dans la tête ».

Notre personne ressource souligne, par ailleurs, que les deux (2) personnes blessées ont été vite dépêchées dans une structure sanitaire de la place pour des soins appropriés.


Cependant, la société civile de la place dit « condamner cet acte incivique et exhorte aux services de sécurité de bien moraliser leurs éléments » et aux civils « de se méfier des discussions avec les militaires ».

Lire aussi  RDC : "la police rwandaise veut contrôler les mouvements des troupes ougandaises à partir de Goma" (Mufula)

Toutefois, « les enquêtes ont été amorcées » sur place par les services spécialisés pour s’imprégner de la situation et établir les responsabilités.

La province du Nord-Kivu a enregistré, l’année dernière, plusieurs cas similaires.

Aristote Atshongya Mohamed, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires