Ituri : Le Gouverneur militaire appelle la société à « respecter l’armée »

 

Quelques heures après son retour dans sa juridiction, le Gouverneur militaire de la province de l’Ituri s’est montré très critique envers la société civile qui avait, quelques jours avant son voyage à Kinshasa, appelé à son remplacement.

Au cours d’une conférence de presse auquel un public a assisté, le lieutenant-général Johnny Luboya Nkashama a rassuré que la société civile va continuer à faire son travail, mais sans interférer dans les affaires de l’armée. Il appelle les responsables de cette structure citoyenne d’éviter des déclarations médiatiques au risque de « légitimer » les revendications des groupes armés actifs dans la province.

« (…) La société civile fait son travail (…) mais elle doit respecter l’armée, faire son travail sans interférer dans les affaires de l’armée (…) Ils ont fait des déclarations alors que nous sommes sous état de siège (…) J’appuie la société civile avec beaucoup d’argent (…) Monsieur Lossa vient ici et récupère au nom de de la société civile trop de moyens et donc je ne peux pas être son ennemi, mais ce que je lui refuse c’est d’interférer (…) s’il pense, lui, qu’il y a un problème qui n’a pas été bien géré qu’il vienne le dire (…) Malheureusement, ils ont fait des déclarations et CODECO a récupéré ces déclarations. Qu’est-ce qu’on va dire ?(…) », a interrogé le Gouverneur militaire de l’Ituri.


Dans une déclaration faite à la presse début février, la coordination de la société civile dans la province de l’Ituri avait appelé au remplacement du Gouverneur militaire pour « inefficacité ». Quelques jours après, les députés provinciaux avaient appelé le Gouverneur militaire de « cesser à bloquer » leurs droits sociaux. Le 16 février 2022, six (6) membres de la Task Force ont été pris en otage par la milice Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO). Les miliciens conditionnent leur libération par la fin de l’état de siège.

Lire aussi  Journée mondiale de la jeune fille : Au Kasaï, les jeunes filles retracent les défis auxquels elles font face

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires