O8 mars à Kinshasa : Triste réalité !

 

Journée internationale des droits de la femme, le 08 mars 2022 aura été un fiasco à Kinshasa. Comme de coutume, l’interprétation du sens véritable à donner à la date suivant l’esprit de la résolution des Nations Unies, est tordue par la femme congolaise en général et celle de Kinshasa en particulier.

Pour se rendre compte de ce qu’a été le 08 mars à Kinshasa, il suffisait pour les consciences tranquilles de faire la ronde des quelques quartiers et célébres débits de boissons. Le spectacle n’avait rien de différent de Sodome et Gomore à Matonge, couloir Kimbuta à Ndjili ou à Yolo Kapela ou encore à Bandal. Les Kinoises se sont toutes générations confondues, mineures comme majeures, mariées ou célibataires, données rendez vous à ces différents endroits pour exprimer ce dont elles sont capables. Le chaos, voilà le terme.

Outre les denses obscènes, l’alcool coulait à flot. Ivres, l’occasion pour les tours de jambes avec un mec de circonstance ou un habitué du poste, tombait à point nommé. En pagnes ou en tenues de More More, la femme kinoise a joué sa partie. Une image qui, malheureusement, l’éloigne de la sphère des grandes dames. Et c’est à se demander si elle mérite honneur et considération selon les prescrits de la constitution. Aussi lorsque, la femme suscite le débat de la méritocratie, il y a lieu de lui rappeler à l’ordre. La multitide des lecteurs d’ ACTU7.CD se souviendront que dans l’une de ses récentes livraisons, le media non-aligné a eu à fustiger le comportement de la femme congolaise réduisant les différents thèmes choisis chaque année, au stade de folklore.

Lire aussi  Reprise des combats FARDC - M-23, Anthony Blinken, un voyage pour rien!

Triste réalité dès lors que la femme congolaise en général et la femme kinoise en particulier ne parvient pas à élever le débat. Honte à elle. Rappelons à toutes les femmes que le 08 mars est une occasion de s’égaler réellement à l’homme par la méritocratie, le talent, la formation, l’excellence et le savoir-faire.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires