Ituri : Cinq civils tués par les ADF dans une nouvelle incursion à Kisanga

 

Au moins cinq (5) civils ont été tués dans une nouvelle attaque des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) contre la localité de Kisanga, à la limite entre le territoire d’Irumu (Ituri) et celui de Beni (Nord-Kivu).

D’après la Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH), l’attaque a eu lieu dans la nuit de jeudi 10 à ce vendredi 11 mars 2022. D’après la même source, les rebelles ougandais des ADF sont arrivés dans cette agglomération en provenance de Mambelenga, dans la même zone, où ils avaient abattu cinq (5) civils la veille.

Par ailleurs, plusieurs maisons et quelques motos ont été incendiées par ces rebelles. Ce bilan porte à dix (10) le nombre des civils tués à l’espace de 48 heures par les ADF, toujours en errance dans la chefferie de Walese Vonkutu, au sud du territoire d’Irumu malgré l’état de siège et les opérations militaires conjointes entre les armées ougandaises et congolaises.


Andy Kambale Matuku

Lire aussi  Nord-Kivu : Une quarantaine de morts dans une attaque rebelle à Baswagha Madiwe

 

Lire aussi

Les plus populaires