Kasaï : Un sénateur « salue la supression des barrières et postes illégales sur toute l’étendue de la province »

 

Quarante huit (48) heures après « la supression des barrières et postes illégales sur toute l’étendue de la province du Kasaï », le sénateur John Muyamba Ngove salue cette mesure et espère à son maintien pour les jours à venir. Il « appelle à l’occasion, le gouvernement provincial à veiller sur le mode opératoire et sécuritaire dans certains coins de la province ».

Pour lui, « le Kasaï doit être contrôlé et ne doit pas être sous les effets de la tracasserie par les éléments de la police de la circulation routière, PCR et autres services étatiques ».

« La province vient d’une histoire ayant laissé des impacts négatifs sur le plan économico-financier, les barrières sont presque partout comme ailleurs, au cours d’une des réunions de conseils des ministres, le chef de l’État a instruit le ministre de l’intérieur de supprimer toutes les barrières et postes illégales, cette décision est dûment respectée par le gouvernement provincial du Kasaï, voilà pourquoi nous saluons la mesure et nous espérons qu’elle connaîtra un suivi sévère dans son exécution, pour qu’elle ne connaisse les failles », a-t-il fait savoir.


Se livrant à ACTU7.C ce vendredi 11 mars 2022, cet élu des élus du Kasaï, révèle avoir « reçu plusieurs doléances des habitants du Kasaï, sur les tracasseries dont ils sont victimes dans les postes érigés en pleine ville et à l’intérieur de la province ».

Lire aussi  Un acteur politique appelle le maire de Bunia à ne pas autoriser la marche prévue par l'UDPS et l'UPC pour soutenir l'Union sacrée

Le gouvernement provincial a après l’instruction du ministre national de l’intérieur par le chef de l’État Félix Tshisekedi, sur la supression des barrières et postes illégales, pris la décision au cours de son conseil du 02 Février, de supprimer les barrières illégales, dont certains postes aux ponts Kasaï et Tshikapa.

Diaris Kindalo à Tshikapa

 

Lire aussi

Les plus populaires