BCC : Les réserves de changes chutent dangereusement !

 

À l’issue de l’une de ses réunions récentes, le comité de conjoncture économique a fait état de la baisse des réserves de changes en devises de 3,5 à 2,5 milliards de dollars, bien que le taux de change sur le marché est resté stable. Raison avancée, une partie de cet argent aurait servi à financer le budget.

Or, les réserves de changes jouent le principal rôle de stabilisation de la monnaie en temps de dépréciation. Pour le cas d’espèce, il faut noter que malgré la stabilité du taux de change dans le parallèle comme l’officiel, les prix des biens et services ne font que grimper en dollars et en monnaie locale.

Triste réalité ! Selon un économiste qui est confié à ACTU7.CD, tout est encore au stade apparent et que beaucoup reste à faire pour parvenir à la stabilisation de la situation. Il a invité le Gouvernement à plus d’efforts pour parvenir à l’objectif qui est celui de stabilisation du cadre macroéconomique.


De son avis, 3 milliards de dollars de réserves de changes sont loin de résoudre le problème dans le contexte congolais où tout atterrit de l’extérieur. « De l’embellie à redouter », a-t-il conclu. De ce qui ce qui précède, il y a lieu de mentionner le danger qui guette le pays, lorsque des autorités orchestrent des initiatives visant à s’offusquer le succès alors que rien ne rassure une quelconque prouesse.

Pour apporter une solution définitive au drame économico-monétaire congolais, des analystes suggèrent plus de travail dans la discipline que des « bruits », car, dit une sagesse, le silence n’est pas différent de l’or.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires