Lualaba : L’ARSP sensibilise 40 entreprises sur la loi fixant les règles applicables à la sous-traitance dans le secteur privé à Fungurume

L’Autorité de Régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a sensibilisé au moins 40 entreprises à Fungurume sur la sous- traitance en République Démocratique du Congo. C’était au cours d’un atelier de vulgarisation et sensibilisation organisé du 13 au 15 avril 2022 à Fungurume.


L’information est parvenue au média non-aligné, le 27 avril 2022 à travers le service de communication de l’ARSP, section Lualaba.

En effet une délégation des contrôleurs conduite par, Danny Kabongo Directeur provincial de l’ARSP Lualaba, est descendue à Fungurume pour sensibiliser les opérateurs économiques sur les avantages de l’application de la loi 17/001 du 8 février 2017, fixant les règles applicables à la sous-traitance dans le secteur privé.


Devant la presse locale, Danny Kabongo a signifié qu’il est plus que temps que cette loi puisse être appliquée dans toute la province du Lualaba.

 » Donc, il a été question de pédagogie aussi d’annoncer le contrôle parce que nous devons passer à la vitesse supérieure, il est plus que temps que cette loi puisse être appliquée dans la province du Lualaba, dans le territoire de Lubudi et ici à Fungurume », a fait savoir le Directeur provincial de l’ARSP Lualaba.

Présent à cette cérémonie, Padou Kasela, Directeur provincial de la Fédération des entreprises du Congo, « a salué ce sens de collaboration qui a eu lieu une énième fois entre l’ARSP, les sous-traitants et les entreprises principales ».

Pour rappel, la loi 17/00 du 8 février prône la création des entreprises à capitaux majoritairement congolais pour l’émergence d’une classe en République Démocratique du Congo.

Nancy Mbuyu à Kolwezi

Lire aussi

Les plus populaires