Kasaï : L’UNPC prime une fondation pour son soutien dans le renforcement de capacités des journalistes

A l’issue d’un atelier d’échange organisé à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la presse par l’Union nationale de la presse du Congo, section du Kasaï, cette corporation des professionnels de médias « a primé la fondation Donat Biyenge pour son partenariat et son sens d’abnégation dans le vouloir de l’émergence de journalistes du Kasaï, dans les principes de leur métier ».


Avant de procéder à la remise des brevets aux quatre vingt (80) journalistes ayant pris part à ladite formation, « les hommages ont été rendus à la fondation Donat Biyenge, qui a pris en charge techniquement les assises durant les deux jours, c’est-à-dire du lundi 02 au mardi 03 mai 2022, à Tshikapa, et la célébration de la journée mondiale de la presse ».

Durant deux jours, « les journalistes ont été outillés sur les notions de base du journalisme, info ou intox dans les réseaux sociaux, délits de presse en droit positif congolais et le code de déontologie d’éthique du journaliste congolais ».



Il était l’occasion pour le président provincial de l’UNPC Kasaï de « tracer un table sombre sur les délits de presse qui émaillent les journalistes surtout ceux qui correspondent avec les médias en ligne, afin de se distinguer avec certains autres communicateurs politiques et sociaux ».

Le monde entier célèbre le 03 mai de chaque année la journée mondiale de la liberté de presse.

Diaris Kindalo à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires