Sinistres et catastrophes naturelles : La RDC « appelée à revoir sa politique en matière de protection civile »

Au cours de la cinquante-et-unième réunion du conseil des ministres, le vice-premier ministre congolais aux affaires intérieures a souligné l’importance pour la République Démocratique du Congo (RDC) à revoir sa politique en matière de protection civile suite à la résurgence des sinistres et catastrophes naturelles.


Au cours de la même réunion du conseil des ministres, Daniel Aselo Okito « a également souligné l’importance de la restructuration du corps de sapeurs-pompiers afin de bien faire face à ces calamités ».

« (…) Sur le plan des sinistres et catastrophes, le Vice-Premier, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières a souligné la récurrence des cas d’incendie et des catastrophes naturelles qui appellent à la révision de notre politique en matière de protection civile et la restructuration du Corps des Sapeurs-Pompiers en vue de faire face à toutes ces situations », lit-on dans le compte-rendu du conseil des ministres parvenu à ACTU7.CD.



Les catastrophes naturelles et autres sinistres sont récurrents en RDC. Déraillement de trains, noyade des embarcations, accidents de circulation routière, incendies, éboullement des terres…

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires