Devoir de mémoire : « Le projet Bukanga-Lonzo semble être la plus grande escroquerie d’État depuis le Zaïre » (Déclarait Martin Fayulu)

 

Si les paroles ne savent plus s’envoler avec l’avènement de la magie des Nouvelles Technologies de l’information et de la communication, NTIC, elles rendent désormais leurs auteurs ridicules tant pour le cas des écrits.


Martin Fayulu vient de tomber dans ce trou noir. Recevant Augustin Matata Ponyo, le leader de Lamuka, s’est sali sans peut être se rendre compte. Le délire s’est emparé de lui. Le président de l’ECIDé s’est couvert de l’opprobre. Car disent les saintes écritures, il n’y a pas de relation entre le jour et l’obscurité.
L’histoire elle, est têtue et l’on ne sait pas vouloir d’une chose et son contraire. En politique, la constance dans son combat attire l’estime.

Des archives font noter qu’ il y a deux ans passés, soit en 2020, lors d’une sortie médiatique dont la vidéo fait présentement le tour des réseaux sociaux, Martin Fayulu a eu des mots durs vis-à-vis du projet Bukanga Lonzo qu’il qualifia à cette occasion de la plus grande escroquerie d’Etat depuis le Zaïre. Partant de cette logique, les alystes s’interrogent comment comprendre qu’à ce jour où Matata Ponyo, l’artisan de Bukanga Lonzo se trouvant dans les sales draps soit reçu en trompe par Martin Fayulu dans son quartier général de la Gombe?


Pour eux, tout est communication. Matata et Fayulu sont à classés dans une même boîte. Celle des politiques loin de convaincre. Certes en politique il n’y a pas d’ennemis éternels, une chose cependant, l’idéal poursuivi reste la base de toute alliance à longue durée de vie. D’où les esprits avertis voient surtout dans la gesticulation de l’homme à la cravate rouge, un arbre qui cache la forêt.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires