Manifestations anti-Monusco : Des véhicules des casques bleus bloqués par des jeunes à Teturi

 

Les manifestations anti-MONUSCO prennent de l’ampleur dans le territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri.


Pendant que les jeunes manifestent depuis jeudi 12 mai 2022 contre la présence du personnel de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO), un mouvement similaire vient d’être signalé à Teturi, à près de quarante (40) kilomètres au sud de Mambasa.

Des sources locales contactées par ACTU7.CD indiquent que les jeunes ont barricadé la voie à une colonne de véhicules de la MONUSCO. D’après un habitant de ce village, ces véhicules ont été contraints à rebrousser chemin.


S’exprimant sur une radio locale, le porte-parole de la MONUSCO dans la province de l’Ituri a indiqué que les « soldats malawites de la MONUSCO sont à Mambasa dans le cadre de l’appui aux efforts du gouvernement » dans le cadre des opérations militaires contre les groupes armés, notamment les Forces Démocratiques Alliées (ADF).

« (…) Nous sommes dans la logique du partenariat avec le Gouvernement congolais. Que l’on arrête avec cette intoxication qui consiste à faire croire aux populations que la MONUSCO serait de mèche avec un quelconque un groupe armé (…) C’est faux (…) », précise Jean-Tobi Okala dans des propos recueillis par la presse.

Au centre de Mambasa, les activités sont toutes paralysées. Des jeunes sont toujours rassemblés aux abords du complexe administratif du territoire de Mambasa. Les autorités s’affairent à calmer les manifestants dont le nombre ne cesse d’accroître.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires