Manifestations anti-Monusco : « La MONUSCO vient à Mambasa avec quel bilan ? » (Député Ézéchiel Kambale )

 

Des réactions commencent à tomber depuis le début des manifestations anti-MONUSCO survenues depuis jeudi 12 mai 2022, au chef-lieu du territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri.


C’est le cas du député national Ézéchiel Kambale Barnabas, élu du territoire de Mambasa. Critiquant « l’inefficacité de la MONUSCO » dans plusieurs localités du Nord-Kivu voisin, cet élu du peuple se dit « étonné » que cette mission « qui a échoué ailleurs » vienne s’installer à Mambasa.

« (…) La MONUSCO vient de (…) Beni et nous savons comment sont les milieux où la MONUSCO est installée à Beni (…) Nous savons que l’objectif c’est la paix, la stabilité, mais nous pouvons nous interroger (…) la MONUSCO est sur l’axe Beni-Kasindi, il n’y a pas incursion, incendie des véhicules ? Que dire de l’axe Oicha-Eringeti … Il n’y a pas incursion ? Est-ce que les ADF ne se baladent pas de l’est à l’ouest ? (…) Quel bilan va venir prêcher la MONUSCO en territoire de Mambasa de là où elle vient ? Voilà qui suscite des interrogations (…) Il n’y a que la paix qui serait la bonne stratégie pour que la MONUSCO s’intègre dans le territoire de Mambasa (…) Dans le cas contraire, la population n’est pas prête à accueillir la MONUSCO (…) Je suis élu du peuple et je parle en son nom (…) », tranche le député national Ézéchiel Kambale dans des propos recueillis par ACTU7.CD.


Depuis l’après-midi de jeudi 12 mai 2022, des jeunes manifestent contre la présence du personnel et des casques bleus de la MONUSCO à Mambasa. Ces manifestations ont pris de l’ampleur dans la matinée de ce vendredi 13 mai 2022.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires