Goma : La population dans les rues pour protester contre l’agression du Rwanda

À la demande de la société civile urbaine de Goma (Nord-Kivu), des habitants sont dans la rue depuis la matinée de mercredi 15 juin 2022 pour dire non à l’agression de la République Démocratique du Congo par le Rwanda.

Plusieurs centaines de personnes inondent les rues de Goma pour exprimer leur désapprobation « à l’agression de la RDC par le Rwanda » et exiger expressément aux autorités congolaises de déclarer la guerre contre le pays de Paul Kagame « qui occupe Bunagana depuis deux jours maintenant ».

Parmi les revendications des manifestants, c’est aussi la fermeture des frontières congolo-rwandaises pour empêcher les infiltrations dans la ville de Goma et limiter la circulation des sujets rwandais dans cette partie du pays.


Les manifestants ont remis au porte-parole du Gouverneur militaire, le Général de brigade Sylvain Ekenge, un mémo contenant toutes les revendications.

Cet officier supérieur des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a, à son tour, rassuré que « le Rwanda ne fait pas peur à la RDC et s’il veut la guerre, il aura la guerre ».

Lire aussi  Butembo : Le bilan des manifestations anti-MONUSCO est de 11 morts et 24 blessés (Gouverneur militaire)

Depuis plusieurs jours, les relations diplomatiques entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda sont tendues. C’est suite notamment à l’entrée des militaires des forces spéciales du Rwanda sur le sol congolais via le territoire de Nyiragongo et Rutshuru.

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires