Projet PERSE : Après un audit de la liste de paie des enseignants et la base de données du SECOPE, 185 millions USD déversés au Trésor public

Le Projet pour l’Équité et le Renforcement du Système Éducatif (PERSE) a produit ses résultats, non de moindre. Cette initiative du Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) permet au Trésor public de bénéficier de 185.000.000 USD au titre de remboursement d’appui budgétaire.


Cette « bonne » nouvelle est contenue dans un communiqué de presse émanant de la Direction de gestion de la communication de l’EPST signé ce mardi par son directeur chef de service a.i.

Dans ce document, l’on rapporte que ces fonds décaissés par la Banque Mondiale l’ont été après « un audit de la liste de paie des enseignants du primaire dont les postes ont été ouverts avant le 1er janvier 2019 ». Cet audit mené par la Banque Mondiale a aussi concerné la base des données du Service de Contrôle et de la Paie des Enseignants (SECOPE), indique ce communiqué consulté par le média non-aligné.


« Les conclusions de cet audit du fichier de la paie du SECOPE à travers les 10 provinces ciblées du projet PERSE ont révélé un taux de non-conformité de moins de 5% sur chacun des résultats liés au décaissement »,rapporte ce communiqué.

Ceci « est une preuve non réfutable » du changement de conduite impulsée par le Ministre de tutelle Tony Mwaba au SECOPE « qui a produit des résultats ».

Ces faits viennent rappeler les dénonciations faites les longs des journées sur des irrégularités que contiennent les listes de paie ou des agents de l’État.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires