Presse : Suite au retard observé dans la livraison de la carte aux journalistes, l’UNPC/Nord-kivu menace de se prendre en charge

 

La commission de discipline et d’éthique professionnelle de l’Union Nationale de la Presse du Congo, section du Nord-Kivu, donne quinze (15) jours à la commission nationale de la carte afin de remettre les journalistes dans leurs droits.

Cest ce qu’annonce Valery Mukosasenge, président de cette commission en province suite au retard observé dans la livraison de la carte de presse sur l’échiquier national et qui préjudicie les journalistes qui œuvrent dans les provinces sous état de siège.

Selon lui, depuis le début de cette année, en suivant les prescrits des textes en vigueur régissant le métier de journaliste en République Démocratique du Congo, « aucun ne peut se prévaloir être journaliste car ne possédant pas de carte en cours de validité ».


« C’est depuis janvier 2022 que personne ne possède la carte en cours de validité. Et au regard de la loi qui nous dit que est journaliste, celui qui détient la carte livrée par l’UNPC et en cours de validité. Cela veut dire, en RDC, il n’y a aucun journaliste. » indique Valérie Mukosasenge.

Lire aussi  Kasaï-Oriental : Les travaux de lutte anti-érosive sur le ravin Mulamba Wa Mpoyi relancés

Celui-ci indique que cette initiative s’inscrit profondément dans le sens de prévention vu la zone dans laquelle travaillent les journalistes du Nord-kivu, « une zone qu’il qualifie à haut risque ». Dans le même sens, Valery estime que ce retard encaissé dans la livraison s’oppose à la campagne lancée récemment qui demandait aux personnes ressources de ne recevoir que les journalistes possédant des cartes en cours de validité.

« Nous avons fait une campagne pour demander aux personnes ressources de ne recevoir que les personnes détenant la carte de presse en cours de validité et qui passent dans des radios et des télés de Goma et du Nord-Kivu. Vous voyez que nous sommes en contradiction avec nous-mêmes. »

Pour pallier ce sale drap qui couvre le métier du journalisme dans la province du Nord-Kivu avec cette campagne, le président de la commission de discipline et d’éthique professionnelle menace de se prendre en charge si le délai arrive à son terme.

Lire aussi  Kwilu/Réhabilitation du tronçon Bandundu-Bagata : Willy Itsundala satisfait de l'avancement des travaux

« Voilà pourquoi nous avons donné à la commission nationale de la carte un ultimatum de 15 jours à dater d’aujourd’hui pour livrer la carte aux journalistes du Nord-Kivu et de la RDC en général. Depasser ce délai, nous serons obligés, nous de l’UNPC/Nord-kivu, de se prendre en charge afin que le journaliste soit remis dans ses droits », a t-il conclu.

La rédaction

 

Lire aussi

Les plus populaires