RDC : La province du Kasaï attend recevoir la 2e vague de rapatriés estimés à 15.000 congolais réfugiés volontaires retournés d’Angola

Quelques jours après l’ouverture des postes frontalières au Kasapo située dans la localité de Kamako dans la province du Kasaï, l’opération de retournés volontaires s’est vue déjà dans toutes les portes d’entrées et sorties.


D’après le Gouverneur du Kasaï Dieudonné Pieme qui livre l’information, ces congolais réunis dans le camp de Dundo dans la province angolaise de Lunda Norte par le HCR (Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés), vont tous sortir par la porte frontalière congolo-angolaise de Kamako, où deux (2) sites de transit sont aménagés et un autre centre d’accueil à Tshikapa.

Pour le Chef de l’Exécutif provincial, sa juridiction est appelée à venir en aide aux retournés pour faciliter leur intégration sociale, mais surtout enlever la peur des atrocités vécues qui demeurent encore dans leurs têtes.



Cette opération rendue facile grâce à l’HCR intervient quelques jours après la réouverture de la frontière de Kamako par les autorités de ces deux (2) provinces sœurs.

Ce rapatriement volontaire est la résultante de l’accord tripartite signé à Luanda, en Angola, le 23 août 2019 entre le HCR et les gouvernements de la RDC et de l’Angola.

Diaris Kindalo, à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires