Beni/Manifestations anti-MONUSCO : À Kasindi, la population barricade les routes pour exiger le départ de la mission onusienne

La population du poste frontalier de Kasindi-Lubiriha, dans le territoire de Beni dans le Nord-Kivu, vient de barricader la route nationale Nº4 et différentes artères principales la nuit de ce 30 juillet 2022, une façon pour elle d’egixer le départ de la mission onusienne du sol congolais.

Depuis dix neuf 19 heures, heure locale, la tension est confuse surplace. Réunis autour du feu dit “Kiriko”, la population de Kasindi-Lubiriha, constituée en grande partie des jeunes, dit d’abord avoir barré la route aux véhicules de la MONUSCO (Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo), qui seraient, d’après différentes sources, stationnés en Ouganda voisin.

Ces derniers, « déçus » du bilan de cette force internationale depuis maintenant vingt et un (21) ans dans différentes provinces de la RDC, exigent son départ sans condition et ce, dans un bref délai.


 » Qu’ils retournent chez eux de la même manière dont ils étaient venus au Congo. Nous ne voyons rien de ce qu’ils ont fait ici chez nous. D’ailleurs, ils seraient complices des groupes armés négatifs qui insécurisent les provinces du Nord-Kivu et Ituri », déclarent certains des manifestants à ACTU7.CD.

Depuis tôt dans la matinée de ce samedi 30 juillet 2022, les rumeurs circulent sur la toile, faisant état d’un passage forcé des soldats de l’organisation des Nations Unies et leurs véhicules via la cité frontaliere de Kasindi.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires