RDC : Pour l’évêque d’Uvira, « la MONUSCO n’est qu’un arbre qui cache la forêt »

 

L’évêque d’Uvira, au Sud-Kivu, estime que la Mission d’organisation des Nations-Unies pour la stabilisation au Congo (MONUSCO) n’est qu’un arbre qui cache la forêt « des problèmes qu’il y a dans l’Est du pays. » Mgr Sébastien-Joseph Muyengo l’a dit dans sa déclaration datée de jeudi 28 juillet dernier.


Depuis lundi, des voix se lèvent pour exiger le départ des casques bleus de l’ONU de la République Démocratique du Congo. Ce qui a fait réagir de nombreuses personnalités dont l’évêque du diocèse d’Uvira. Il déplore la persistance de l’insécurité pendant plus de 20 ans de règne de la mission onusienne au pays.

« La MONUSCO n’est qu’un arbre qui cache la forêt de nos problèmes. Certes, que plus de 20 ans, elle n’a pas été à la hauteur de sa mission. Mais, nous devons aussi nous interroger sur la responsabilité de nos gouvernants face à la situation de guerre et d’insécurité dans cette partie Est de notre pays », démontre-t-il.



Le mercredi, 4 personnes sont mortes, par électrocution, lors d’une manifestation contre la MONUSCO à Uvira. Des protestations qui s’observent dans d’autres entités de l’Est du pays. Un peu plus loin, au Nord-Kivu, des dizaines de personnes sont mortes lors des échauffourées à Goma et Butembo. Et face à cette situation, le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, a exigé que « justice soit faite pour toutes les victimes».

Ange Masika

 

Lire aussi

Les plus populaires