RDC : Soutenant le Président de la République, Toussaint Alonga souhaite « un correctif dans la gouvernance actuelle »

 

Il est impérieux d’injecter, dans les veines de la gouvernance actuelle, un facteur correctif. Voilà le voeu le plus ardent émis par Toussaint Alonga. Lors de sa conférence de presse tenue ce samedi 30 juillet 2022, le Président national du Parti le Transformateur (PLT) estime que cela pourra permettre le Congolais de quitter le stade de « lamentations ».


Cette conférence de presse se voulait surtout une occasion, pour cet allié de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Tshisekedi), d’exprimer son soutien au Chef de l’État, la dynamique politique actuelle lui ayant « obligé de rompre mon silence pour fixer l’opinion sur ma position politique et ainsi que celle de mon parti ».

« Le Président Félix Tshisekedi est le fruit de notre combat et notre lutte politique. C’est pourquoi mon parti, le PLT et moi-même estimons mieux de soutenir le Président de la République en dépit de flux et reflux de la vie mouvante », a-t-il déclaré au cour de cette conférence.


Et d’ajouter : « Le Parti le Transformateur, très respectueusement, encourage le Président de la République, qu’il est impérieux d’introduire le facteur correctif dans la gouvernance actuelle pour transformer les lamentations (…) ».

Pour celui qui estime que « le combat politique, c’est le combat du changement », des hommes politiques de la RDC font preuve de « versatilité, mercantile avide des intérêts égoïstes et immédiat, à travers un combat aux apparences séduisantes ».

Toussaint Alonga pense qu’ « il est temps de rompre avec ces méthodes politiques afin de permettre de mener le véritable combat politique pour le changement ».

Cet acteur politique a choisi une citation « forte » pour conclure son mot :

« L’on ne peut mépriser le roi lorsque soi-même l’on aspire à devenir roi un jour ».

Patrick Nguwo

 

Lire aussi

Les plus populaires