Nord-Kivu : Le gouverneur militaire annonce les funérailles des congolais tués par la MONUSCO ce vendredi à Goma

 

Les victimes des manifestations anti-Monusco à Goma, dans la province du Nord-Kivu, seront mises en terre ce vendredi 5 août 2022.


Le gouverneur militaire du Nord-Kivu qui annonce la nouvelle dans un communiqué officiel consulté par ACTU7.CD, indique que des « funérailles dignes » vont être organisées dans la matinée de ce vendredi 5 août 2022 à l’esplanade du Stade de l’Unité à partir de 8 heures, heure locale.

A en croire le même document, ces victimes seront ensuite enterrées ce même vendredi au cimetière Makao. L’autorité provinciale invite, à cette occasion, toute le population à « observer une pensée pieuse en mémoire » des victimes.


Au cours des manifestations anti-Monusco survenues entre le 25 et 27 juillet 2022, au moins treize (13) personnes ont trouvé la mort à Goma. Plusieurs autres ont été blessées et sont actuellement prises en charge dans les structures sanitaires locales.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires