Agression rwandaise : Les organisations de la société civile « demandent à Washington de sanctionner tous les responsables rwandais »

Les responsables rwandais, autorités civiles et militaires doivent être fouettés par le Gouvernement américain. C’est en tout cas le voeu exprimé par les organisations de la société civile congolais qui se sont prononcées ce mercredi 10 août 2022 dans une conférence de presse, à l’occasion de la visite du secrétaire d’État américain Antony Blinken en RDC.

La société civile se base sur les conclusions du rapport des experts des Nations Unies qui confirment le soutien du Rwanda notamment aux rebelles du M-23, qui affrontent les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) depuis le premier trimestre de cette année.

« Elles (les organisations de la société civile, ndlr) demandent au Gouvernement américain de sanctionner tous les responsables rwandais, autorités civiles et militaires, pour violation des frontières congolaises, tueries, viols, vols et pillages des ressources naturelles », disent-elles dans une déclaration commune lue devant la presse à cette occasion.

Lire aussi  Projet Tshilejelu : les travaux de réhabilitation de 35 Km de routes lancés à Kananga

Des organisations de la société civile congolaise, qui sollicitent le soutien du Gouvernement américain à la démarche de la RDC visant à obtenir la levée de l’embargo sur l’achat des armes lourdes qui pèse sur elle, souhaitent en même temps que la maison Blanche soit plus sévère envers le Rwanda et tous les autres pays voisins auteurs de la déstabilisation du pays de Lumumba.

« Elles demandent au Gouvernement américain de se désolidariser du régime dictatorial et sanguinaire rwandais, d’imposer un embargo sur l’achat des armes contre le régime génocidaire et terroriste e Kigali et d’autres pays voisins qui entretiennent des groupes armés en RDC, la suspension des aides ou subventions financières américaines (…) », ont-elles affirmé.

Dans le même temps, ces structures citoyennes ont émis les voeu de voir le Gouvernement Biden inciter les entreprises américaines intéressées par l’exploitation de nombreuses ressources naturelles de la RDC à venir directement négocier avec le Gouvernement congolais « au lieu d’aller s’installer dans les pays voisins et encourager à distance l’insécurité et le pillage ».

Lire aussi  RDC : Vive tention devant le Palais du peuple, le boulevard triomphal bloqué

Dans les dernières lignes de leur déclaration, les organisations de la société civile ont appelé Washington à soutenir l’appel d’offre public sur l’exploitation des blocs pétroliers et gaziers en RDC, avant de lui demander de « clarifier la nature de son accompagnement pour l’aboutissement harmonieux du processus électoral en RDC ».

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken est arrivé mardi en RDC. Il a eu un entretien avec le Président de la République Félix Tshisekedi. Le programme prévoit son départ pour Kigali au Rwanda ce mercredi. Le diplomate américain est en tournée en Afrique pour « revitaliser les relations entre les États-Unis d’Amérique et le continent noir ».

Patrick Nguwo

 

Lire aussi

Les plus populaires