Jean-Marc Kabund assigné à résidence surveillée

Jean-Marc Kabund ne passera plus son séjour à la prison centrale de Makala. Le président du parti politique Alliance pour le Changement (A.Ch) est assigné à résidence surveillée.

C’est ce qu’il faut retenir de la conclusion de l’audience de ce vendredi 12 août à la Cour de Cassation où l’ancien président a.i du parti présidentiel était entendu devant la chambre du conseil.

D’emblée, cette décision n’a pas du tout plu à ces militants qui exigent qu’il rentre en prison. « Notre président n’a rien fait et vous l’avez arrêté. C’est comme ça que vous voulez réparer votre erreur ? Ça ne marchera pas comme ça ! » disent-ils.


Pour l’heure, Jean-Marc Kabund s’est rendu à la prison centrale de Makala pour notamment récupérer ses affaires avant de rentrer chez lui.

Pour rappel, le nouvel opposant de Félix Tshisekedi a été arrêté le mardi dernier à l’issue de la deuxième audition au parquet général près la Cour de Cassation. Il a passé trois (3) jours à la prison centrale de Makala.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires