Ituri : 7 morts et 15 otages libérés après une attaque rebelle à Lolwa

 

Une attaque attribuée aux combattants ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) a visé, dans la soirée de mardi 16 août 2022, la localité de Lolwa, à près de soixante-cinq (65) kilomètres à l’est de Mambasa, dans la province de l’Ituri.

D’après les sources de la société civile de Mambasa, au moins sept (7) personnes ont été tuées. Ces personnes sont des sujets pygmées qui « ne sont pas connus dans la région » et auraient été kidnappés ailleurs.

Par ailleurs, on dénombre au moins quinze (15) personnes jadis prises en otage à Lumalisa libérées après l’attaque. Une maison aurait été également incendiée.


Ces informations ont été confirmées par l’administrateur militaire adjoint du territoire de Mambasa. Le colonel Maxime Tshishimbi Pombwa renseigne que deux (2) combattants ougandais ADF ont été maîtrisés par l’armée. Ces deux (2) combattants ennemis sont en pleine interrogatoire, précise l’autorité.

Malgré l’état de siège et la mutualisation des forces entre l’armée congolaise (FARDC) et l’armée ougandaise (UPDF), les rebelles ADF ne désarment pas. Après avoir paralysé la circulation routière entre Luna et Komanda (Irumu), ces rebelles ont multiplié des attaques sur l’axe Komanda-Mambasa perturbant sérieusement la circulation entre Bunia et les villes de Kisangani, Isiro…

Lire aussi  Ituri : "L'état de santé d'autres otages de la CODECO est dégradant" (Task Force)

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires