Insécurité axe Mambasa-Komanda : Une dizaine d’écoles risquent de ne pas rouvrir à la prochaine rentrée scolaire (Sous-division)

 

Suite à la détérioration de la situation sécuritaire sur l’axe Mambasa-Komanda, dans la province de l’Ituri, la prochaine rentrée scolaire est de plus en plus incertaine dans au moins quinze (15) écoles.

La rentrée scolaire prochaine est hypothétique dans une grande partie de la chefferie de Babila Bakwanza. Sont concernées par cette situation au moins quinze (15) écoles situées sur l’axe routier Mambasa-Komanda. Le chef de la sous-division de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) de Mambasa 1 qui a fait ce constat malheureux pointe « une insécurité persistante » qui « met en danger » la reprise des cours dans ces écoles.

Il s’agit de onze (11) écoles primaires (dont certaines encadrent les enfants pygmées) et quatre (4) écoles secondaires. Ces mêmes écoles ont connu une fin d’année scolaire dernière très perturbée suite aux premières attaques des présumés combattants ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans la zone.

Lire aussi  RDC : La Synergie des syndicats des enseignants exige un audit au SECOPE pour assainir les fichiers de paie avant la rentrée scolaire scolaire

Le chef de la sous-division de l’EPST Mambasa 1 plaide auprès des autorités militaires de « mettre un plan sécuritaire sur l’axe Mambasa-Komanda pour essayer tant soit peu de restaurer la paix et la sécurité » afin que les populations reviennent dans leurs villages et que la « rentrée scolaire qui pointe à l’horizon » soit effective.

C’est depuis avril 2022 que la situation sécuritaire est précaire sur l’axe Mambasa-Komanda. Longtemps épargnée des troubles, la chefferie de Babila Bakwanza (Mambasa) vit une situation sécuritaire déletaire suite aux attaques rebelles. Depuis samedi 13 août 2022, au moins quatre (4) attaques ont visé trois (3) villages de cette entité coutumière.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires