Nord-Kivu : la société civile suspend sa collaboration avec la MONUSCO à Beni, Butembo et Lubero

La société civile, coordination de Lubero, Butembo, Beni ville et territoire, annonce la suspension de toutes ses relations avec la MONUSCO ( mission de l’organisation des nations unies pour la stabilisation au congo) « suite à son inefficacité dans la pacification de la partie Est de la République Démocratique du Congo et sa complicité avec différents groupes rebelles ».

Dans une déclaration faite vendredi 19 août 2022, parvenue à ACTU7.CD ce dimanche 21 août 2022, cette structure citoyenne insiste sur le départ définitif de cette force des Nations-Unies du sol congolais.

Dans cette même déclaration lue par Georges Katsongo, la coordination de la société civile de Beni, Butembo, Lubero déplore le meurtre de dix sept (17) compatriotes congolais, tués en pleine manifestation contre les casques bleus de la MONUSCO il y a quelques jours. Elle a en outre « exigé la levée immédiate de la mesure de l’état de siège, qui a également abouti à un fiasco contrairement à ses objectifs ».


Il n’y a pas longtemps, la population de différentes parties de la province du Nord-Kivu s’est soulevée pour exiger le départ de la MONUSCO du sol congolais. Pendant ces soulèvement populaires, des morts et des blessés ont été enregistrés dans le rang de la population comme des éléments de la MONUSCO.

Lire aussi  CNSS : l'opération de paiement des prestations sociales du 1er trimestre 2023 lancée sur toute l'étendue du pays

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires