Rutshuru : Reprise des combats entre FARDC et M23/RDF à Rangira

 

Depuis les après-midis de ce lundi 22 août 2022, les terroristes du mouvement du vingt-trois mars (M23) appuyés par l’armée rwandaise, ont pour la énième fois, repris avec les combats contre les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Tout est parti des entités de Rangira et Rweshema, territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), où des armes lourdes et légères se font entendre.

Suite à cette situation, les habitants se déplacent pour des milieux supposés sécurisés. D’après différentes sources, l’armée tente de riposter d’une manière professionnelle contre cette nouvelle attaque des M23/RDF.


Cette incursion terroriste intervient à vingt-quatre heures (24h) seulement après l’arrivée du gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général Ndima Constant Kongba dans cette entité territoriale, où il a échangé avec différentes couches citoyennes sur la question de l’occupation des différents groupements du territoire de Rutshuru par les M23/RDF.

Lire aussi  Nord-Kivu : La société civile se réjouit des bombardements des bastions M-23/RDF et appelle à un soutien aux FARDC

JC Mobalpa, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires