RDC : Le parti de Kabund dans la rue ce lundi « pour exiger sa libération sans condition »

Les membres de l’Alliance pour le Changement (A.Ch), parti cher à Jean-Marc Kabund-a-Kabund, ne veulent plus voir leur leader être détenu « arbitrairement » à la prison centrale de Makala. Ils veulent faire la pression pour obtenir sa libération sans aucune autre forme de procès.

Dans une correspondance adressée au Gouverneur de la ville province de Kinshasa le jeudi 25 août, les membres de l’A.Ch informe sur la tenue d’une marche « pacifique » le lundi 29 août prochain à 10h30′, qui partira de la place Gare centrale jusqu’au parquet général près la Cour de Cassation pour déposer leur mémorandum qui y sera d’abord lu au préalable.

« Conformément à l’article 26 de la Constitution, nous vous demandons de prendre des mesures possibles pour encadrer les participants dans le respect des droits d’expression, d’opinion et de manifestation », dit ce document qui porte la signature de la vice-présidente de l’A.Ch Espérance Monda.

Lire aussi  RDC : le sénateur Lola Kisanga est décédé

Depuis la 9 août dernier, jour de sa deuxième audition au parquet général près la Cour de Cassation, Jean-Marc Kabund se trouve dans dans la prison centrale de Makala, malgré l’ordonnance de la chambre du conseil de la Cour de Cassation lui assignant à résidence surveillée.

La Haute Cour a programmé le début du procès public pour le 5 septembre prochain. Jean-Marc Kabund devra s’expliquer sur les faits mis à sa charge par le procureur général, dont l’outrage au Chef de l’État.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires