RDC : La compagnie d’aviation nationale court le risque de cessation des vols (Gouvernement)

La situation chaotique et rocambolesque qui prévaut au sein Congo Airways, compagnie nationale d’aviation de la République Démocratique du Congo (RDC) a été examinée au cours du conseil des ministres tenu vendredi 27 août 2022.

À en croire le compte-rendu du conseil des ministres, cette préoccupation a été exprimée par le Président de la République lui-même. Au cours de son intervention, Félix Tshisekedi qui a reconnu qu’il y a risque de cessation de vols par Congo Airways faute d’aéronefs, a chargé son gouvernement de se pencher urgemment sur cette question.

« (…) Les deux derniers avions encore en service doivent aller (…) en entretien dans deux mois. Cela aura pour effet de priver la compagnie nationale d’aéronefs, l’empêchant ainsi de remplir sa mission de desservir le territoire national (…) le Président de la République a chargé les Ministres ayant en charge le Budget, les Finances ainsi que les Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, sous la coordination du Premier Ministre, de se pencher diligemment sur les options nécessaires pouvant permettre à Congo Airways de dégager, dans un meilleur délai (…) », lit-on dans ce compte-rendu consulté par ACTU7.CD.

Lire aussi  Kasaï-Central : la coordination provinciale VBG se réjouit du bilan "positif" du mois dédié à la femme

Depuis plusieurs semaines, les voyageurs se plaignent de l’annulation improvisées des vols par Congo Airways dans les aéroports de la RDC. Face à plusieurs difficultés internes, Congo Airways a supprimé ou réduit certaines de ses lignes. Un expert du transport aérien avait, en mai dernier, épinglé au moins dix (10) difficultés majeures que connaît cette compagnie. Parmi ces difficultés, la baisse de 40% du prix de billet.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires