Ass. Nat. : Silence, les députés d’abord!

C’est le meilleur scandale de l’année, les révélations de Martin Fayulu en rapport avec les émoluments des députés nationaux. 21.000 USD le mois, depuis janvier 2022. C’est à rêver debout.

Une réalité selon le député Fayulu qui se dit estomaqué dans un message rendu public ce mardi 30 août. Tout congolais ayant consulté ce message se dit autant abasourdi que les députés nationaux se tapent le titre des princes de la République avec des émoluments aussi pharaoniques alors que la majorité des congolais qu’ils sont censés défendre broient du noir.
De l’avis général des analystes, rien ne vaut ce privilège octroyé en catimini aux députés nationaux au détriment du peuple. Mboso aurait-il un coeur d’acier? s’interroge la galerie.

Au-delà de tout, fait noter un analyste, c’est le régime qui voit sa cote chuter. Tout s’est passé nuitamment et à l’insu de la population. Une sorte de complot révélé par Martin Fayulu. La probabilité de doute est moindre tant l’auteur de la dénonciation est un député national, première personnalité de l’opposition congolaise et président d’un parti politique ayant pignon sur rue.


Martin Fayulu a dit tout haut ce que les autres disent tout bas mais surtout ce qui ne serait jamais mis à nu par les 500 députés que compte l’assemblée nationale. Une information gardée top Secret parce que juteuse et au profit d’un groupe d’individus.
C’est ici que les observateurs n’arrivent pas à appréhender la notion de développement dans un pays où l’essentiel de la Rubrique dépenses du budget national évalué à peine à 11 milliards de dollars va dans les poches des individus. Aucun espoir d’un lendemain meilleur, conclut-on lorsque depuis 2006 le parlement du pays se sert et non ne sert. La politique de silence on pille le pays ou silence les députés d’abord.

Lire aussi  Kitenge Yesu : le plus grand-maître de la franc-maçonnerie et de la Grande loge nationale de la RDC disparaît

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires