Ituri : 2 morts et une combattante ADF capturée dans la tentative d’attaque de Biakato (Officiel)

 

Les autorités du territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri, viennent de communiquer sur la tentative d’attaque des Forces Démocratiques Alliées (ADF) survenue dans l’après-midi de ce mardi 30 août 2022, contre la cité de Biakato, à plus de soixante-dix (70) kilomètres au sud de Mambasa sur l’axe Mambasa-Makeke.

Selon une dépêche de l’attaché de presse près l’administration militaire du territoire de Mambasa, « il s’agissait bel et bien d’une incursion ennemi venu du côté nord-est de la cité avec l’intention de piller certaines boutiques ».

Selon la même source, les éléments de l’armée régulière ont réagi en neutralisant un (1) des assaillants. Une combattante ennemie âgée de quinze (15) ans a été capturée par l’armée ajoute la même source, qui confirme la mort d’un civil tué par ces ADF.


Par ailleurs, l’attaché de presse près l’administration militaire du territoire de Mambasa confirme, dans sa dépêche, que l’armée a récupéré une arme de type AK 47 des mains de ces rebelles.

Lire aussi  RDC : Tshisekedi et Huang Xia échangent sur le M-23 en prévision du prochain conseil de sécurité des Nations Unies

« (…) L’administrateur militaire adjoint du territoire de Mambasa appelle la population de Biakato au calme et à vigilance en résistant contre toute tentative d’attaque des ces rebelles (…) La population doit faire cette lutte sienne et peser dans la balance sécuritaire tout à collaborant avec l’armée afin de vaincre l’ennemi qui déstabilise le territoire de mambasa », écrit Jules César Katsipa.

Livrant le bilan de cette tentative d’attaque, le porte-parole des opérations Sukola Grand Nord, le capitaine Anthony Mwalushayi renseigne, pour sa part que six (6) combattants ADF ont été neutralisés et quatre (4) armes récupérées par l’armée. D’après la même source, ces rebelles ont pris fuite en direction de la carrière minière dénommée Kataliko.

Dans l’après-midi de ce mardi 30 août 2022, des tirs d’armes ont été entendus dans le quartier Lalia, au nord-est du centre de Biakato. Prise de panique, la population a couru dans tous les sens. Un acteur de la société civile locale joint par ACTU7.CD indique que les habitants des quartiers périphériques affluent vers le centre de la cité craignant une éventuelle attaque de ces assaillants.

Lire aussi  RDC-Ituri : 19 morts et 7 armes récupérées après des combats entre FARDC et miliciens CODECO à Djugu

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires