Le collectif de députés de 26 provinces à Martin Fayulu : « L’émolument du député national est resté le même depuis 2021 et n’atteint même pas les 30% de la somme évoquée »

 

Quelques heures après la révélation de l’opposant Martin Fayulu sur les émoluments des députés nationaux qui seraient selon lui évalués à près de vingt et un (21) mille dollars, le collectif de députés nationaux de 26 provinces (C26) vient de réagir.

Dans une note d’indignation signée par le député national Gratien Iracan, ce collectif se dit « indigné » et pointe « la calomnie et la diffamation » contenue dans la « déclaration erronée de Martin Fayulu visant à soulever le peuple congolais contre l’assemblée nationale ».

Selon le même document, le traitement salarial du député national est resté le même depuis 2021. Sans en indiquer le montant, le C26 révèle que ce traitement est « conforme à la loi de finances et n’atteint même pas les 30% de la somme évoquée » par l’opposant Martin Fayulu. D’où l’appel au patron de « Engagement pour la Citoyenneté et le Développement » (ECIDé) de vérifier les informations auprès des élus de sa formation politique qui prennent part aux activités de l’assemblée nationale.

Lire aussi  "Le signe de victoire V fait par Félix Tshisekedi est un mauvais message qui énerve l'esprit républicain" (Jean-Claude Katende)

« (…) C26 invite Martin Fayulu à puiser des informations correctes auprès des députés nationaux de l’Ecidé présents à l’assemblée nationale, qui participent régulièrement à toutes les séances sur les finances de la chambre basse avec possibilité d’accès à toutes les commissions et documents confidentiels (…) », écrit le député Gratien Iracan, coordonnateur de ce collectif.

Dans un message rendu public ce mardi 30 août 2022, l’opposant Martin Fayulu a appelé le président du bureau de l’assemblée nationale à démissionner suite à l’augmentation, de l’ordre de 100% selon lui, des émoluments des députés nationaux. Le propriétaire de Faden House a également appelé à l’ouverture d’une enquête pour établir les responsabilités sur ce qu’il qualifie d »obscure acte de corruption et de délinquance financière ».

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires