Kinshasa : Plus de 50 journalistes participent au séminaire d’information sur les Jeux de la Francophonie

Une soixantaine de journalistes reporters et animateurs de différentes stations de télévisions, de quelques radios ainsi que des journalistes de la presse écrite et des médias en ligne de Kinshasa prennent part depuis le mercredi 14 septembre au séminaire d’information sur les Jeux de la Francophonie. Cette formation qui va durer de 3 jours, soit du 14 au 16 septembre 2022 vise à préparer les journalistes à mobiliser la population congolaise pour qu’elle soutienne les IXès Jeux de Francophonie prévues à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo (RDC) du 28 juillet au 06 août, et s’impliquer dans les activités prévues.

À l’initiative du Comité national des IXès Jeux de la Francophonie, cette activité se déroule à Kinshasa dans la commune de la Gombe et oppose les professionnels des médias de la RDC aux experts du comité national des IXès Jeux de la Francophonie.

(…) C’est vraiment une occasion qui vous est offerte pour que vous puissiez découvrir cet événement. les médias jouent un rôle très important. Aujourd’hui, les intervenants mettront à votre disposition des informations sur les opportunités et le bien fondé d’accueillir ces Jeux. L’objectif que nous recherchons dans l’organisation de cet événement, c’est qu’on parle en bien de notre pays. Nous sommes le plus grand pays francophone. Nous devons montrer que nous le sommes afin de prendre notre place », a dit le Directeur national des IXès jeux de la Francophonie dans son mot de bienvenue.


Les IXès Jeux de la Francophonie comportent 9 activités sportives et 11 compétitions culturelles, en épreuves individuelles et collectives, qui vont avoir lieu en l’espace de 10 jours. Pour Isidore Kwandja, il s’agit donc, d’une une opportunité pour la RDC de s’affirmer.

« On organise un évènement international. Il y a des officiels et des athlètes qui viendront de tous les 5 continents. Si nous arrivons à organiser cet événement de plusieurs activités sportives, nous pouvons acquérir l’expérience et l’expertise pour pouvoir organiser une seule activité comme la coupe d’Afrique et tout autre activité au niveau africain et au niveau international », a-t-il ajouté.

Et pour la première journée de mercredi, l’animateur a échangé avec les professionnels des médias autour des généralités sur la Francophonie, le cadre conceptuel, historique et géographique de cette l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), avant d’évoquer les spécificités de chacune de ses institutions et un bref aperçu sur les Jeux de la Francophonie.

Dans son exposé, Ma-Umba Mabiala, expert-consultant indépendant et ancien directeur de l’éducation et de la jeunesse à l’OIF, a présenté les Jeux de la Francophonie comme une fête de la jeunesse francophone mondiale à laquelle participe la population du pays hôte.

« (…) Le succès des Jeux de la Francophonie se mesure, entre autres, par la ferveur et la participation populaires. Pour la prochaine édition des jeux de la Francophonie, il est donc crucial de susciter l’engagement de la population et de l’impliquer de diverses manières et à différents niveaux. C’est dans cette perspective que se situe ce séminaire d’information destiné aux médias », a conclu cet ancien fonctionnaire de l’OIF.

À l’issue de ces assises, les participants se feront une claire compréhension du dispositif institutionnel de la Francophonie, des enjeux liés à l’organisation des Jeux de la Francophonie, de principales activités prévues ainsi que de la manière dont elles vont se dérouler.

Les participants à ces travaux vont également cerner les bénéfices que la RDC peut tirer de l’organisation des Jeux de la Francophonie sur le plan politique, économique, culturel, sportif, touristique…

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires