RDC : Bahati « invite le Gouvernement à parachever le processus d’appel d’offre de vente des 27 blocs pétroliers et gaziers »

 

Dans son allocution d’ouverture de la session ordinaire de septembre 2022, le président du sénat Modeste Bahati Lukwebo a invité le Gouvernement à parachever le processus d’appel d’offre des vingt-sept (27) blocs pétroliers et de trois (3) gaziers.

Cette position soutenue par le speaker de la Chambre haute du parlement veut, qu’à terme, avec une exploitation responsable et une bonne gouvernance, l’on puisse « améliorer le niveau de la vie des populations tourmentée par la crise économique économique qui frappe de plein fouet d’une part et d’autre part, poursuivre l’aménagement et la reconstruction de nouvelles infrastructures pour désenclaver et relier les provinces ».

Le Président de la Chambre haute du parlement a fait savoir que « la situation économique actuelle de notre pays reste marquée par les effets de la guerre qui sévit entre la Russie et l’Ukraine dont les conséquences ont mis en mal notre l’économie, déjà confrontée aux multiples défis ».


« Notre pays est exposée aux risques caractérisées par : l’impact de la hausse de la facture pétrolière sur le budget de l’Etat, la hausse des prix des produits essentiels et le coût de transport, le resserrement de la politique monétaire par de grandes banques centrales qui pourrait induire les tensions sur le marché financier et les pressions inflationnistes tenant à des chocs d’offre « , a-t-il poursuivi.

Face à tous ces risques, Modeste Bahati a estimé qu’il y a lieu notamment d’encourager l’application des recommandations préconisées par la Banque Centrale du Congo (BCDC).

À la suite de la guerre qui sévit entre la Russie et l’Ukraine, la crise économique se fait sentir partout dans le monde. En RDC, les effets récents de cette crise a été observée avec la rareté de carburant dans la majorité des stations-services de Kinshasa, capitale congolaise.

José Muyaya

 

Lire aussi

Les plus populaires