Rutshuru : le franc congolais « interdit à Bunagana » (alerte)

Depuis un certain temps, les terroristes du mouvement de vingt trois mars ( M23) appuyés par l’armée rwandaise, ont interdit l’utilisation de la monnaie congolaise, le Franc Congolais (FC) sur toute l’étendue de la cité de Bunagana qui est sous leur occupation depuis maintenant trois (3) mois.

Cette alerte est de différentes structures de la société civile sur le terrain. Dans plusieurs transactions selon ces dernières, les commerçants refusent désormais le Franc Congolais pour utiliser les monnaies de l’Ouganda voire du Rwanda voisin sous prétexte qu’ils font l’objet de menaces de la part de leur nouveau gouvernement au cas où ils vont faire circuler le FC.

Cette information est aussi confirmée par un député élu de la place, qui dit craindre que cette partie de la République Démocratique du Congo soit en train d’être annexée petit à petit aux pays voisins.


Une intervention urgente du gouvernement congolais est nécessaire selon Aimé Mbusa Mukanda, l’un des notables du territoire de Rutshuru. Il dénonce ce qu’il qualifie d’inacceptable de voir une monnaie étrangère venir dominer celle de tout un grand pays comme la République Démocratique du Congo.

Il y a trois mois et quelques jours, la cité frontalière de Bunagana ( Rutshuru) est sous contrôle des terroristes M23 avec leurs parrains rwandais. Ces derniers y imposent les lois, pillent les biens de la population en toute liberté.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires