Désordre au MLP : Exclu du parti, Diongo exclut à son tour ceux qui l’ont exclu

Confusion et imbroglio sont là les deux concepts qui conviennent pour bien détailler le chaos en cours au sein du Mouvement Lumumbiste Progressiste, MLP né des cendres de l’opposition Tshisekediste.

Exclu du parti par le bureau politique pour ingratitude envers le président de la République, Franck Diongo vient à son tour d’exclure ceux qui l’ont exclu, offrant ainsi la vraie image d’un parti en lambeaux. Qui est qui pour exclure qui ? C’est la question au regard du tableau sombre décrit.
Dans son courage totalement nu, Franck Diongo libéré de la prison par grâce présidentielle s’est brusquement retourné contre Félix Tshisekedi qui lui a offert la liberté après des années de condamnation injuste. Il reproche à Félix Tshisekedi le fait de vouloir instaurer la dictature et surtout d’avoir échoué dans la gestion du pays.

Redevenu opposant à vie, des analystes accusent Franck Diongo de vouloir leurrer la population pour se faire une santé politique en vertu des joutes électorales prochaines. Certains observateurs avertis, le classent parmi les déçus du régime. Il a longtemps attendu la manne à telle enseigne que la durée a fini par le révolter. Cependant, ce qui se passe présentement au sein du MLP risque de l’enterrer politiquement avec un bicephalisme en vue, on pourrait alors retrouver sur un même terrain un seul et même parti avec deux têtes différentes. C’est la maladie au sein de la classe politique congolaise.


Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires