RDC : « Une centaine des militaires rwandais signalés » à Libenge

Le Rwanda est déterminé à déstabiliser la République Démocratique du Congo (RDC). Une note de l’agence nationale des renseignements (ANR) renseigne qu’une centaine de soldats rwandais seraient, depuis près d’une semaine déjà, dans le territoire de Libenge, dans la province du Sud-Ubangi.

À en croire cette note adressée à l’autorité provinciale, ces militaires font partie des cent cinquante (150) arrivés le 23 septembre 2022 en Centrafrique. Ces militaires rwandais ont été déployés par Bangui, partenaire militaire de Kigali, dans la préfecture centrafricaine de Moungoumba, précise la même source.

Citant une source sécuritaire, la note précise que sur place à Moungoumba « il ne reste que cinquante (50) militaires rwandais, le reste serait dans l’île des Singes dans le territoire de Libenge en RDC, non loin de la frontière avec la République Centrafricaine et la République du Congo ».


Considérant que « le Rwanda tient à déstabiliser notre pays sur plusieurs fronts », l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) plaide pour l’organisation des patrouilles mixtes (police, armée, ANR et direction générale des migrations) dans cette île pour y dénicher d’éventuelles infiltrations rwandaises à partir de la Centrafrique.

Dans une note adressée aux autorités congolaises, l’ambassadeur de la RDC en Centrafrique avait alerté, il y a quelques jours, sur le déploiement des militaires rwandais, dans plusieurs localités centrafricaines situées à la frontière avec la RDC. Esdras Kambale Bahekwa avait conclu que les soldats rwandais étaient ainsi prêts à opérer dans la partie nord de la RDC.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires