Agression Rwandaise contre la RDC : la présence du général John Numbi signalée parmi les M-23/RDF à Bunagana (société civile)

Dans un point de presse tenu ce samedi 29 octobre 2022, la société civile force vive du territoire de Rutshuru (Nord-kivu) alerte sur la présence du général, ex-patron de la police nationale congolaise (PNC) congolaise John Numbi parmi les terroristes du mouvement du Vingt-trois mars (M-23/RDF) dans la cité transfrontalière de Bunagana. Cette structure citoyenne affirme que « cet homme dangereux aurait été même à Kigali avant d’atterrir à Bunagana, où il aurait un grand rôle a jouer de la part de l’ennemie ».

« Pour ce qui concerne la présence du général recherché par la justice, Monsieur John Numbi, nous, sommes population. Nos sources nous ont rassuré qu’il était même à Kigali, et nous avons dit que pour le moment il peut être à Bunagana, avec plusieurs autres bandits recherchés depuis longtemps par la justice congolaise », déclare John Balingene président de cette structure citoyenne au Nord-Kivu.

Il confirme cependant « la prise de contrôle de la commune de Kiwanja par ces inciviques après un bon moment d’affrontements avec les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ». Selon la société civile, « les M-23/RDF circulent maintenant sans être inquiétés ».

Lire aussi  Beni : L'armée neutralise 11 combattants ADF dans le Rwenzori

 » Les coups de feu ont commencé aux environs de quatre (4) heures aux alentours de Kiwanja et Rutshuru. Les militaires étaient encore là, et maintenant on me dit qu’ils ont fait un un repli stratégique. Pour l’instant ce sont les terroristes qui font des navettes dans la cité de Rutshuru et Kiwanja », ajoute-t-il.

La population, pour s’épargner du danger a emballé ses bagages pour la ville de Goma et ses environs.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires