Le nouvel ambassadeur de la RDC à Kigali appelé à surseoir à la présentation de ses lettres de créance jusqu’à nouvel ordre, le chargé d’affaires a.i à Kigali rappelé

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) vient d’instruire son nouvel ambassadeur à Kigali à « surseoir à la présentation de ses lettres de créance jusqu’à nouvel ordre ».

Le communiqué du ministère des affaires étrangères de la RDC qui annonce cette mesure renseigne en outre que Kinshasa vient de rappeler, pour consultation, le chargé d’affaires a.i à Kigali.

« (…) Parallèlement à cette notification (…) le ministre des affaires étrangères a réitéré l’instruction donnée (…) au nouvel ambassadeur de la République Démocratique du Congo près la République du Rwanda de sursoir à la présentation de ses lettres de créance aux autorités rwandaises (…) et a rappelé en consultation le chargé d’affaires a.i de la République Démocratique du Congo à Kigali », écrit Christophe Lutundula dans ce document dont une copie est parvenue à ACTU7.CD.


Après les décisions annoncées à l’issue du conseil supérieur de la défense tenu le week-end dernier, le gouvernement de la République Démocratique du Congo a notifié, ce lundi 31 août 2022, à Vincent Karega, ambassadeur plénipotentiaire du Rwanda en RDC qu’il dispose de 48 heures pour quitter le territoire congolais. Le Rwanda agresse la RDC à travers un mouvement terroriste, le fameux mouvement du 23 mars (M-23).

Lire aussi  Dossier 100 jours : Le procès Kamerhe et consorts en direct sur la RTNC

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires